Archive for Actions discutables? À vous de juger….

Selon de documents déposés à la cour par la Ville: Dominic Cayer sous enquête depuis 2007 et la Ville tente d’arrêter les démarches

J’ai eu l’occasion de passer un peu de temps au palais de Justice de St-Jérôme cette semaine. En faisant un peu de recherches, j’ai trouvé un document fort intéressant.

Selon une requête déposée par la Ville de Blainville à la cour Superieure, la Ville déclare que Dominic Cayer, conseiller de François Cantin et l’ex-chef de son parti politique, est sous enquête par le Commissaire au Lobbyisme depuis le printemps de 2007.

Mais ce qui est étonnant est que depuis septembre 2007, la Ville de Blainville semble mettre énormément d’efforts pour ne pas coopérer avec l’enquête.

Pour lire plus cliquez ici »

Commentaires

L’équipe de François Cantin tient à sa promesse électorale : « Nous ferons plus ! » – Ils font 9 fois plus que la ville de Ste-Anne-des-Plaines »

Dans un article par Valérie Maynard qui a paru dans le Nord Info, la mairesse de Ste-Anne-des Plaines défend son choix de Tapage communication.

Les répliques de la mairesse étaient à la suite d’un article paru dans le CyberSADP, en date du 6 mai dernier. Dans l’article le blogue CyberSADP indiquait que la Ville de Ste-Anne-des-Plaines a versé quelque 125 000 $ à Tapage entre le 19 février 2007 et le 1er février 2009.

Selon le CyberSADP, en 2005, Tapage avait ouvertement travaillé à l’élection de Sainte-Anne-Plus, la formation politique de la mairesse Catherine Collin.

Mais les citoyens de Blainville n’ont pas à craindre. L’administration de François Cantin livre la marchandise quant à sa promesse électorale de faire plus.

Pendant environ la même période (soit les années 2007 et 2008), la Ville de Blainville a versé 900 426 $ à Tapage communication. Neuf fois plus que Ste-Anne-des-Plaines.
Pour lire plus cliquez ici »

Commentaires

Ça continue de taper fort à Blainville

Cout estimé de la campagne publicitaire de sécurité routière
confectionnée par Tapage Communications

40 000$*

Nombre d’appels d’offres par la Ville de
Blainville pour cette campagne publicitaire :

0

La réaction de l’équipe Cantin lors de
l’aboutissement (bientôt) de l’enquête par
le Ministre des affaires municipales

Sans prix

* Selon l’article de Caroline D’Astous dans le Nord-Info du 30 mai sur la campagne de sécurité routière à Blainville.

Commentaires

Selon Pierre Gingras: . la question de l’éthique fait beaucoup de tapage à Blainville

Dans une entrevue accordée à Caroline D’astous dans le journal la Voix des Mille-Îles, l’ancien maire de Blainville, de 1993 à 2005 et l’ex-député provincial du comté de Blainville, Pierre Gingras, était préoccupé par l’avenir de la Ville.

Monsieur Gingras a déclaré « Je dois dire que j’ai des préoccupations concernant l’augmentation de la dette de la Ville, les services envers la population et la question de l’éthique ».

Malgré qu »il n’est plus à l’Hôtel de Ville depuis novembre 2005, M. Gingras semble être très au courant de ce qui s’y passe.

Selon M. Gingras, « …on peut dire également que ça fait beaucoup de tapage la question de l’éthique »

Commentaires

Une épidémie dans la couronne nord de Montréal?

Ce n’est pas la grippe porcine, mais on semble voir une épidémie qui se répand dans la couronne nord de Montréal.

Dans le Le Cyber éditorial SADP de Sainte-Anne-des-Plaines, on parle des symptômes qui ressemblent à ceux qui ont été vus régulièrement à Blainville depuis quelque temps:

– des contrats élevés, sans appels d’offres, accordés à une agence de communication
– des sondages douteux pour construire des piscines intérieures
– des élus avec un manque de transparence.

Pour en savoir davantage, lisez l’article intitulé « Beaucoup de Tapage » sur le site Web du Cyber éditorial SADP.

Avertissement aux payeurs de taxes blainvillois et nouveaux copropriétaires d’un centre récréoaquatique: En lisant l’article qui suit, vous allez peut-être remarquer une odeur qui ne sent pas bon, mais qui sera quelque peu familier.

Cliquez ici pour lire l’article sur Le Cyber éditorial SADP

Commentaires

Un centre récréoaquatique construit sur une fondation de tromperie et de manipulation de mots?

On remarque un article dans le journal La Voix des Mille-Îles qui nous informe que les citoyens de Sainte-Anne-des-Plaines ont manifesté leur désaccord avec le projet d’une piscine dans leur ville.

On voit aussi que la mairesse Catherine Collin (soeur de Marie-Claude Collin conseillère de la Ville de Blainville) utilise exactement la même approche que l’admistration Cantin à Blainville.

Comme dans le cas de Blainville on parle d’une étude faite par la firme L’Observateur. À Blainville, selon François Cantin « 80 % des citoyens interrogés se sont prononcés en faveur de la construction d’une piscine intérieure. » Selon la mairesse Collin, à Ste-Anne-des-Plaines c’était 85%.
Nous avons fait quelques demandes d’accès à l’information pour avoir le sondage de la Ville de Blainville ainsi que certains études. On vous présente nos conclusions en ce qui concerne le fameux sondage de la Ville de Blainville et le centre récréoaquatique de Blainville:

Est-ce qu’ils ont vraiment contacté 80% des citoyens de Blainville?
Pour lire plus cliquez ici »

Commentaires

Imaginez si un conseiller de la Ville se faisait passer pour un citoyen pour influencer l’opinion publique….

En mars dernier, l’adjoint administratif du maire d’Ottawa s’est fait passer pour un citoyen sur un « talk-show » d’un poste de radio local.
Quand les faits se sont rendus public,en dans de 4 heures le maire d’Ottawa a annoncé la démission de son adjoint.

Cliquez ici pour voir l’article dans l’Ottawa Citizen.
Imaginez si la même chose arrivait à Blainville.
Pensez -vous que notre maire aurait la même préoccupation pour l’éthique de son entourage que le maire d’Ottawa?

Depuis quelques mois, nous, ainsi qu’un autre blogue blainvillois recevaient des courriels d’une personne qui se disait être un citoyen et cette personne nous encourageait à écrire des articles négatifs sur les conseillers de l’opposition et sur l’ex-maire de la Ville et député de Blainville à l’Assemblée Nationale (ADQ), Pierre Gingras…

Pour lire plus cliquez ici »

Commentaires

Est-ce que Blainville accorde moins de droits d’accès aux documents publics aux conseillers de l’opposition qu’au commun des mortels?

En lisant une décision interlocutoire de la Commission d’accès à l’information du Québec on se rend compte que pendant 22 mois la Ville de Blainville a refusé ( et continue de refuser) la demande d’un Conseiller à l’opposition d’avoir accès a des documents qui sont disponibles pour n’importe quel citoyen.
En plus, la Ville s’engage à des frais d’avocats pour faire rejeter la demande de révision du Conseiller à la Commission d’accès à l’information du Québec.

Quelques extraits de la décision interlocutoire:
Pour lire plus cliquez ici »

Commentaires

La Ville ne ralentit pas: 871 000$ en paiements au Groupe Domco en 2007

Bien qu’on tente de ralentir des citoyens, la Ville de Blainville ne ralentit pas dans les mandats accordés aux entreprises de Dominic Cayer.

Selon des informations reçues suite à une demande en vertu de la loi sur l’accès à l’information, nous avons appris que la Ville de Blainville, sous l’administration Cantin, aurait payé 871 000$ pour les mandats accordés aux entreprises du Groupe Domco en 2007.

Imprimerie Groupe Domco: 419 294,91$
Tapage Communication: 451 787,04$

Semble-t-il qu’il n’y a eu aucun appel d’offres pour les mandats qui ont été accordés.

TROP VITE?
TROP CHER?

Commentaires

La Ville de Blainville, une division de Tapage Communication? On paye les factures pour le bureau chef?

La relation incestueuse avec la Ville et Tapage Communication devient de plus en plus incroyable.

On apprend par des journaux locaux et par un communiqué de Louis Lamarre, porte-parole des conseilleurs à l’opposition, que la Ville de Blainville a payé des cours de synergologie* à une employée de Tapage Communication.

* La synergologie est une discipline du champ de la communication basée sur les communications non verbales. C’est une méthode de lecture spécialisée dans le décryptage des mouvements corporels inconscients. (« body language » en anglais)

On paye une facture pour le cours de synergologie de l’employée de Tapage et 10 jours plus tard on paye une facture de 8 000$ à Tapage pour des services fournis par cette employée à la Ville.

M. Lamarre le dit tellement bien dans le communiqué:

« Cette formation pourrait toutefois permettre de lire l’indignation sur le visage des payeurs de taxes. « 

Pour lire l’article par Caroline D’Astous dans le Nord-info, cliquez ici.

Pour lire le communiqué de presse des conseillers de l’opposition de Blainville, cliquez ici.

04-05-2008 - Nord-Info 03-31-2008 Communiqué Synergologie

Commentaires

L’administration Cantin accusée d’utiliser le site Web officiel de la Ville pour des fins partisanes

Dans un article de Caroline D’Astous paru dans le Nord Info du 23 février 2008, le porte-parole de l’opposition de la Ville de Blainville accuse le maire Cantin d’utiliser le site Web de la Ville pour des fins partisanes et politique et demande le retrait d’un communiqué sur le site de la Ville.

Pour lire plus cliquez ici »

Commentaires

Tapage Communication laisse ses traces à Ste-Anne-des-Plaines

Dans un article par Valérie Maynard dans La Voix des Mille-Iles, on se rend compte que ce n’est pas uniquement à Blainville que les contrats de Tapage Communication se font questionner.
Pour lire plus cliquez ici »

Commentaires

Dossier piscine: 7 entrepreneurs ont refusé de soumissionner à cause des délais trop courts?

Selon un communiqué de presse émis par les conseilleurs de l’opposition, sept firmes ont acquis le cahier de soumission du projet de la piscine régionale, se sont aperçues du délai trop court et ont demandé à être remboursés parce qu’ils se sont aperçus que le processus était bâclé d’avance.
En plus, la Ville de Blainville a remboursé les frais du cahier de soumission aux sept entrepreneurs généraux.

Cliquez ici pour lire le communiqué.

Communiqué - 20 Février 2008-1

Commentaires

Dans le journal La Presse: Piscine à Blainville: l’Ordre des architectes ouvre une enquête

Les actions douteuses de l’administration Cantin continuent de ternir la réputation de la Ville de Blainville ce matin avec la publication d’un autre article dans La Presse concernant la piscine.

Pour lire plus cliquez ici »

Commentaires

« Blainville: Un bastion de Tapage Communications et La firme d’avocats Deveau, Bourgeois, Gagné, Hébert et associés »?

Lisez l’article « Trop de Tapage, j’appelle mes avocats! » dans le blogue d’André Bérard

Commentaires