Archive for Transparence??

Est-ce que le directeur général avait l’autorité d’initier la requête de la ville de Blainville contre le Commissaire au lobbyisme?

On a lu dans les journaux récemment que la Ville de Blainville a initié une requête contre le Commissaire au lobbyisme afin de bloquer des demandes de documents qui concernent l’exécution des contrats de service entre Dominic Cayer et ses entreprises. Les demandes étaient afin de vérifier l’application des dispositions de la Loi sur la transparence et l’éthique en matière de lobbyisme.

Pendant la période de parole au public à la séance du conseil du 25 août, lorsqu’il a été questionné par un citoyen, le maire Cantin, après avoir contourné la question pendant une dizaine de minutes, a admis qu’aucune résolution n’a été passée par le conseil de la ville pour autoriser cette requête et que c’est le directeur général de la ville lui-même qui a mandaté les avocats.
Pour lire plus cliquez ici »

Commentaires

À l’Hôtel de Ville de Blainville, on se cache….

Selon l’ordre du jour pour la séance du conseil du 25 août, le maire Cantin a choisi de faire la lecture de l’avis du sous-ministre au Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire (MAMROT), M. Jean-Paul Beaulieu, complètement à la fin de la séance.

La lecture se fera après la parole au conseil et après les deux périodes de parole au public. Donc, il n’y a pas de possibilité pour les citoyens ou les conseillers de poser des questions.
On se rappelle que le sous-ministre à ordonné le maire de faire la lecture de la lettre qui se questionne sur les agissements de l’administration Cantin en ce qui concerne l’octroi des contrats à Tapage communication, Imprimerie Domco ainsi que les contrats pour les services juridiques de la ville.
Pour lire plus cliquez ici »

Commentaires

Les enquêtes

Il y a présentement quelques enquêtes en cours qui touchent à l’administration de la ville et le parti politique Vrai Blainville- Équipe Cantin.

Mais, les gens qui se conforment aux lois et qui sont respectueux de la confiance que les citoyens leur ont confié à eux, n’ont pas à craindre les enquêtes.

Commentaires

Selon de documents déposés à la cour par la Ville: Dominic Cayer sous enquête depuis 2007 et la Ville tente d’arrêter les démarches

J’ai eu l’occasion de passer un peu de temps au palais de Justice de St-Jérôme cette semaine. En faisant un peu de recherches, j’ai trouvé un document fort intéressant.

Selon une requête déposée par la Ville de Blainville à la cour Superieure, la Ville déclare que Dominic Cayer, conseiller de François Cantin et l’ex-chef de son parti politique, est sous enquête par le Commissaire au Lobbyisme depuis le printemps de 2007.

Mais ce qui est étonnant est que depuis septembre 2007, la Ville de Blainville semble mettre énormément d’efforts pour ne pas coopérer avec l’enquête.

Pour lire plus cliquez ici »

Commentaires

Il n’y aura pas de centre aquatique à Ste-Anne-des-Plaines malgré le sondage

Selon un article par Valérie Maynard dans le Nord-Info du 19 mai, la mairesse de Sainte-Anne-des-Plaines a mis fin aux discussions sur le Centre aquatique malgré un sondage identique au sondage effectué à la Ville de Blainville.

Le sondage de Blainville a abouti avec un endettement massif pour la Ville de Blainville et des dépenses additionnelles annuelles budgétées de près d’un million de dollars par année.
Pour lire plus cliquez ici »

Commentaires

Est-ce que Blainville accorde moins de droits d’accès aux documents publics aux conseillers de l’opposition qu’au commun des mortels?

En lisant une décision interlocutoire de la Commission d’accès à l’information du Québec on se rend compte que pendant 22 mois la Ville de Blainville a refusé ( et continue de refuser) la demande d’un Conseiller à l’opposition d’avoir accès a des documents qui sont disponibles pour n’importe quel citoyen.
En plus, la Ville s’engage à des frais d’avocats pour faire rejeter la demande de révision du Conseiller à la Commission d’accès à l’information du Québec.

Quelques extraits de la décision interlocutoire:
Pour lire plus cliquez ici »

Commentaires

Une autre preuve qu’a Blainville, c’est davantage des paroles vides que de la transparence.

Pour une deuxième année consécutive, le journaliste Éric Clement de la Presse a écrit un article sur les dépenses des maires de Montréal, Laval, Longueuil et 28 autres villes de la région.

En ce qui concerne la couronne Nord, on parle des dépenses des maires et mairesse de:

Rosemère,
Bois-des-Filion
Sainte-Thérèse
Mascouche
Terrebonne
Repentigny
Mirabel
Boisbriand et
Deux-Montagnes.

Mais, semble-t-il que pour la deuxième année consécutive, le maire de Blainville, François Cantin a fait preuve de sa transparence habituelle, en ne donnant aucune information à La Presse.

Le candidat qui n’arrêtait pas de promettre la transparence dans sa campagne électorale semble être devenu le maire qui ne cesse pas de faire preuve de paroles vides.

Pour voir l’article, cliquez ici.

Commentaires

Blainville et les Jeux du Canada: Ce qu’ils ne nous disent pas

Les Jeux du Canada. On cite les Jeux tenus à Whitehorse en exemple.

Selon un article de Claudine Mainville dans le Journal le Courrier,: « Les coûts estimés des aménagements pourraient atteindre 125 à 150 millions de dollars, la ville de Blainville et la région des Laurentides comptent sur les gouvernements supérieurs pour financer les investissements ».

« À Whitehorse pour la tenue des derniers jeux, les gouvernements auraient versé plus de 100 millions de dollars, et les équipements sportifs demeurent à la communauté, ont ajouté les responsables.  »

Mais ce qui est le plus intéressant, c’est ce qu’ils ne nous disent pas. Oui, les gouvernements supérieurs ont versé plus de 100$ millions, mais ce qu’ils ne nous disent pas, c’est que la Ville de Whitehorse et la société hôte que la Ville a créé, ont été obligés de débourser des sommes importantes.

Pour lire plus cliquez ici »

Commentaires

Centre aquatique de Blainville ou Piscine Régionale ? Qui dit vrai le maire ou le porte-parole de l’opposition?

Dans les journaux locaux en fin de semaine, on parle de la bataille de mots autour de l’appellation du projet de construction de la piscine intérieure. Dans un article par Valérie Maynard dans le Nord Info du 19 janvier, on cite le maire François Cantin :

«C’est une piscine pour les Blainvillois, qui répond aux besoins des Blainvillois et qui est à 100 % destinée aux Blainvillois»

Louis Lamarre, porte-parole des conseilleurs indépendants, prétend que c’est une structure régionale qui sera supportée par les contribuables Blainvillois.

Qui dit vrai?

Pour lire plus cliquez ici »

Commentaires

Budget 2008 : Où est la transparence?

Le 18 décembre, l’administration Cantin a déposé le budget 2008 pour la Ville de Blainville. Il aurait été difficile de présenter un budget avec moins d’information.

Il suffit simplement de comparer les budgets qui sont mis à la disposition des résidents de Lorraine, Ste-Thérèse et Rosemère pour voir la vrai transparence.

Les administrations des trois villes avoisinantes publient sur leur site Web et mettent à la disposition des citoyens des documents financiers détaillés qui démontrent la situation complète de leur ville respective.

 Lorraine Budget 2008 Ste-Therese Budget 2007 Rosemere 2007Budgetfr-1

À Blainville, on ne dépose que deux communiqués de presse.
Pas de chiffres comparatifs, pas d’information sur les dépenses, ni sur le niveau d’endettement da la Ville.

On nous dit, ce qu’ils veulent nous dire. Pas plus. À la George Bush.
Manque de transparence ou incompétence?

Commbudget2008Patrimoinecollect18Dec07 Commcomptetaxes2008Gel18Dec07

À vous de faire vos propres conclusions.

Commentaires

Le proprio de Tapage Communication: un des dirigeants du parti politique Vrai Blainville en 2006

Suite à la demande d’un lecteur assidu de notre blogue (RD) qui nous demande d’être plus transparent avec les sources de certaines informations, nous publions un document que nous avons obtenu de la Ville de Blainville.

Le document, le Rapport d’activités du trésorier au conseil municipal des partis politiques, qui a été obtenu par l’entremise d’une demande d’accès à l’information, démontre des deux partis politique de Blainville en 2006. Dans le cas du parti Vrai Blainville les dirigeants sont Marc Roy et Dominic Cayer.

Tmp Unicode Low

Il est à noter que le document à été déposé au conseil de la Ville le 4 septembre 2007. Une copie conforme du document a été envoyée au Directeur Générale des Élections (DGE).

On se rappelle qu’en 2006 environ 1$ million a été accordé sans soumissions à des entreprises appartenant à Dominic Cayer, un des dirigeants du parti Vrai Blainville par le maire et les conseillers du parti Vrai Blainville.

Remerciements à RD pour son intérêt dans le blogue ainsi que ses suggestions pour l’améliorer.

Commentaires

Mise à jour: La ville de Blainville REFUSE l’accès aux documents publics. Qu’est-ce qu’on cache?

Mise à jour:
Suite à ma demande de révision au Commission d’accès à l’information, j’ai été invité aux bureaux des avocats de la ville pour prendre possession de 695 pages de factures payées aux entreprises de Dominic Cayer entre novembre 2005 et février 2006.

Je procède à l’analyse et compilation des factures…..

Pour lire plus cliquez ici »

Commentaires

La ville de Blainville REFUSE l’accès aux documents publics. Qu’est-ce qu’on cache?

« Nous donnerons toujours les vraies informations à la population blainvilloise. »
François Cantin le 6 juin, 2006.

Écrit par JB: En février 2007, je me suis présenté à la séance du conseil. À la période réservée pour la parole au public, j’ai demandé pourquoi on n’a pas été en soumission pour la majorité des dépenses en communication et imprimeries même si les fonds qui ont été dépensés dépassaient les montants de 25 000$.

On se rappelle que tous les contrats en question ont été accordés aux entreprises appartenant à l’ancien président de la parti politique du maire. Voir l’article dans Nord-Info
On m’a répondu que pour ce qui est de l’impression et des communications, les compagnies, avant de facturer, regroupent certaines factures qui correspondent à plus d’un mandat, ce qui fait que quelques-unes d’entre elles peuvent s’élever à plus de 25 000 $.

Pour lire plus cliquez ici »

Commentaires

Dossier: La maison de naissance de Blainville. On récolte ce que l’on sème.

Selon des articles parus dans les journaux locaux, Journal le Courrier et le Nord Info, la Corporation Maison de naissance des Laurentides déplore la tendance que ce dossier a pris dans les débats politiques de la ville de Blainville.

Je suis totalement en accord avec la Corporation,
il aurait été tellement plus simple de présenter ce dossier d’une façon logique et ouverte.

Pour lire plus cliquez ici »

Commentaires

Dossier: La maison de naissance de Blainville. Un petit oubli de la part de M. Cantin: Mme. Cantin

Selon un article dans le Journal le Courrier, François Cantin, maire de Blainville, aurait négligé de mentionner que pendant qu’ il était en négociation pour la maison de naissance, la Corporation Maison de naissance des Laurentides a embauché l’épouse du maire.

Sans mettre en question les motif de la Corporation, il me semble qu’il aurait été tellement plus transparent pour M. Cantin de mentionner que son épouse est devenue employée de la Maison des naissances des Laurentides.

Commentaires