Archive for Gestion

Un autre groupe de citoyens qui se réunissent pour se protéger contre l’Équipe Cantin.

Cette fois ici, c’est les citoyens du secteur Paul Albert. Ces gens subissent présentement des énormes travaux d’infrastructure qui vont coûter jusqu’à 90 000$ à certains citoyens.

Imaginez que vous demeurez depuis une trentaine d’années dans votre maison et un jour la ville vous impose un projet qui vous coûtera 90 000$. En plus, quelques temps après le début du projet les coûts grimpe de 32% sans savoir les coûts finale.

À la séance du conseil du 30 septembre, un représentant des citoyens s’est présent à la séance du conseil avec une lettre adressée à l’administration Cantin.

Pour lire plus cliquez ici »

Commentaires

Budget 2009 : Coûts d’opération annuels du Centre récréoaquatique 935 640 $, soit 685 000 $ (274 %) plus que prévu

Pic

Lors d’une demande d’accès à l’information en novembre 2007, nous avons demandé de voir les documents d’étude de faisabilité, de justification financière, de projection de revenus et de coûts d’opération du futur Centre récréoaquatique. La Ville nous a répondu que ces documents n’existaient pas.

Lors d’une séance du conseil, quelque temps après notre demande, lorsqu’il a été interpellé par un citoyen sur les coûts d’opération annuels du Centre récréoaquatique de Blainville, le directeur général de la Ville a répondu que la Ville estimait des couts d’opération d’environ 200 000$ à 250 000$ par année. « Pas plus cher qu’un aréna  » a répondu M. Allard.

En parcourant le budget 2009, on remarque que les coûts pour le Centre récréoaquatique sont budgetés à 935 640$ pour l’année 2009, soit 685 000$, 274% ou 3.8 fois plus qu’originalement prévu.

On s’aperçoit qu’une telle approche démontre aucun sens de gestion de la part de l’administration Cantin pour un projet majeur d’au-dela de 15$ millions. Ceci, d’un candidat à la mairie qui s’annoncait comme « bon gestionnaire » et d’un parti politique qui, dans leur programme électoral s’affichait comme suit:

« Nous utiliserons également une gestion planifiée plutôt qu’improvisée. »

Malheureusement, encore une fois on constate énormement d’improvisation, mais la planification, elle, semble être tombée à l’eau!

Commentaires

Blainville et les Jeux du Canada: Ce qu’ils ne nous disent pas

Les Jeux du Canada. On cite les Jeux tenus à Whitehorse en exemple.

Selon un article de Claudine Mainville dans le Journal le Courrier,: « Les coûts estimés des aménagements pourraient atteindre 125 à 150 millions de dollars, la ville de Blainville et la région des Laurentides comptent sur les gouvernements supérieurs pour financer les investissements ».

« À Whitehorse pour la tenue des derniers jeux, les gouvernements auraient versé plus de 100 millions de dollars, et les équipements sportifs demeurent à la communauté, ont ajouté les responsables.  »

Mais ce qui est le plus intéressant, c’est ce qu’ils ne nous disent pas. Oui, les gouvernements supérieurs ont versé plus de 100$ millions, mais ce qu’ils ne nous disent pas, c’est que la Ville de Whitehorse et la société hôte que la Ville a créé, ont été obligés de débourser des sommes importantes.

Pour lire plus cliquez ici »

Commentaires

Blainville $e propo$e comme ville-hôte$$e pour les Jeux du Canada en 2013. À quel prix, et qui va payer la facture?

Le président de la conférence régionale des élus des Laurentides et maire de la ville de Saint-Jérôme, M. Marc Gascon, a annoncé officiellement que la région des Laurentides a déposé sa candidature pour l’obtention des Jeux du Canada à l’été 2013.

Ils ont aussi gentiment appuyé le choix du site de Blainville comme ville-hôtesse et pour y ériger un vaste complexe multisports ainsi qu’un village des athlètes.

L’annonce devrait-elle aussi signifier que la conférence régionale des élus des Laurentides a trouvé une ville qui a les poches creuses et une Administration qui ne semble pas penser deux fois avant d’endetter leur municipalité?

Semble-t-il que la piscine régionale de Blainville n’était pas assez pour l’Administration Cantin. Pourquoi s’arrêter avec une simple dette de 7, 5$ millions quand on peut endetter la ville encore plus?

On croirait que l’expérience de Montréal avec les Olympiques de 1976 est trop loin dans notre mémoire bien que le dernier paiement de la dette olympique ne soit pas si loin.

On se demande à quel moment nos politiciens locaux réaliseront que l’époque où le public payait pour les installations sportives est lointaine et révolue. On a qu’à regarder le stade Saputo de l’Impacte de Montréal qui est financé à 50 % par la famille Saputo et l’autre 50 % par le secteur privé. C’est « la » façon de faire de nos jours . Mais, ça ne semble pas être le cas à Blainville où ce sont les sports qui semblent passer devant la responsabilité fiscale.

Puisqu’il a été assez gentil d’offrir Blainville comme ville-hôtesse sans consulter les contribuables, est-ce que Francois Cantin avec sa politique de transparence totale aura suffisamment de bon sens et de respect envers ses citoyens pour nous dire quel sera le coût et les avantages de ce beau projet dans lequel il vient de nous embarquer?

Mise à jour: Pour les Jeux d’hiver du Canada 2011, la municipalité régionale de Halifax versera 6,85 millions de dollars pour les dépenses en immobilisations et une somme pouvant aller jusqu’à 2 millions de dollars pour les dépenses d’exploitation. Ceci est sans compter les couts liés à maintenir les infrastructures une fois les Jeux terminés.

Cnw Group | Loisirs Laurentides | Jeux Du Canada - Été 2013 - La Région Des Laurentides Dépose Officiellement Sa Candidature  La Région Des Laurentides En Lice Pour Les Jeux Du Canada- Été 2013
Cliquez ici pour le communiqué de Loisir Laurentides.

Cliquez ici pour l’article dans le Journal Le Courrier.

Commentaires

Après deux ans en pouvoir, l’administration Cantin augmente la dette de la Ville par 37% !!!

Selon un article dans le Nord Info, suite aux actions de l’administration Cantin, la dette de la Ville passe de 102 millions $ à 140 millions $.

Pour voir l’article de Valérie Maynard dans le Nord Info du 19 janvier cliquez ici.

Commentaires

Le complexe aquatique s’en vient. Vérifiez les piles de vos détecteurs de fumée.

Bientôt nous, les citoyens de Blainville, aurons notre nouveau complexe aquatique de 15$ millions (50% payé par Québec – 50% payé par nous et 100% des couts d’opérations payés par nous).

Mais la Ville n’a pas les moyens pour avoir quatre pompiers à temps plein. Où sont les priorités de l’ Administration Cantin?
Pour lire plus cliquez ici »

Commentaires