Transparence et respect envers les citoyens à la Cantin

Dans un article par Claudine Mainville dans le Journal Le Courrier, on décrit la transparence de François Cantin et son respecte envers les citoyens lors de la lecture de l’avis du sous-ministre des Affaires municipales.

Suite à l’enquête par le ministre des Affaires municipales, le maire avait été ordonné à lire l’avis en séance public, mais au lieu de prendre sa pilule comme un grand, il l’a fait avec sa transparence habituelle.

«Le maire devait répondre à l’exigence du sous-ministre des Affaires municipales, soit de lire la décision et les commentaires rendus après enquête lors de l’assemblée. Malgré les demandes de citoyens, le maire a refusé de devancer ce point inscrit à la fin de l’ordre du jour. Rendu à presque minuit, les gens ne pouvaient intervenir et de plus, ne pouvaient comprendre ce qui était écrit dans la lettre de ce qui était la défense du maire…. »

Selon nous, de lire un avis destiné aux citoyens à minuit semble être un comportement tout à fait normal pour une administration qui lance des appels d’offres pour des projets d’imprimerie le 15 décembre (pendant la période des fêtes) et qui publie des avis destinés aux citoyens du secteur Paul-Albert pendant la période de vacances d’été.

Pour lire l’article, cliquez ici.

Pour lire un PDF de l’article, cliquez sur l’image:

Notre Blainville S’organise

The comment form is closed.

RSS feed for comments on this post · TrackBack URL