Blainville: Proprios pris en otage

Dans un article par Jean Maurice Duddin dans le Journal de Montréal, on parle de nos citoyens de la rue Charles-Gill.

Quand on parle de M. Cantin, c’est toujours la même description:  » Ils décrient la façon de faire du maire, pestent contre son manque de transparence, son inflexibilité. »

Pour lire l’article sur le site de canoe-infos cliquez ici.

RSS feed for comments on this post · TrackBack URL

Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.